Accueil > Syndicat > Actualités > Nos Actions > Nos communiqués > PLANETE CSCA prend ses responsabilités sur le démarchage téléphonique

19 novembre 2019

PLANETE CSCA prend ses responsabilités sur le démarchage téléphonique

Conscient d’une hausse des problématiques liées à de mauvaises pratiques en matière de conseil et de distribution de produits d’assurance ces derniers mois, PLANETE CSCA s’associe à l’Avis rendu par le Comité Consultatif des Services Financiers sur le démarchage téléphonique et la vente-à-distance le 19 novembre 2019. Notre organisation professionnelle s’est pleinement mobilisée sur ces sujets afin de trouver une position commune au sein du CCSF.
Les courtiers en assurances, dans leur immense majorité, sont attachés à exercer leur métier avec déontologie et dans le respect des intérêts du consommateur. PLANETE CSCA souligne que les pratiques néfastes de quelques acteurs peu scrupuleux ne peuvent pas continuer à jeter l’opprobre sur toute une profession.
L’interdiction de certains modes de commercialisation nécessite toutefois des délais de mise en œuvre, pour adapter les scripts, former les collaborateurs et reconfigurer les systèmes d’information. A ce titre, l’application à la fin du premier semestre 2020 prévue dans l’Avis du CCSF constitue un horizon de temps raisonnable pour que les acteurs mettent en œuvre les engagements pris par la quasi-totalité des acteurs de la profession.
Bertrand de Surmont s’engage au titre de la profession de courtier d’assurances : « En attendant la concrétisation éventuelle du projet d’autorégulation du courtage, je serai particulièrement vigilant sur les sujets de déontologie qui nuisent à l’image et à l’attractivité de la profession de courtier d’assurances. Je remercie toutes celles et ceux qui s’impliquent pour faire progresser leurs collaborateurs et leurs cabinets vers des pratiques vertueuses et transparentes, dans l’intérêt de leurs clients ».
L’Avis du CCSF prévoit également une évaluation du dispositif un an après sa mise en application. Il parait indispensable pendant cette période d’adaptation de stabiliser l’environnement de travail de la profession sur ces sujets. PLANETE CSCA œuvrera pour accompagner ses adhérents dans le déploiement de ces mesures.

Au-delà de cet avis obtenu à la majorité des représentants des professions, se pose la question du démarchage téléphonique dans son ensemble. Pour protéger les consommateurs, ces pratiques sont déjà encadrées dans différentes règlementations, avec des sanctions possibles à la main de l’autorité de contrôle compétente. Celle-ci a un rôle indispensable à jouer pour rendre efficaces et opérantes toutes les dispositions existantes.

Lire le communiqué de presse