Codes courtage

Le webzine de PLANETE CSCA

Accueil > Webzine > IARDT > Innovation > Start-ups et assurances, une réponse globale et innovante du courtier GALILEO

18 novembre 2020

Start-ups et assurances, une réponse globale et innovante du courtier GALILEO

Le point de vue du courtier : « Nous avons tout imaginé avec les yeux d’entrepreneurs totalement tournés vers la croissance de leur organisation ».

L’aventure GALILEO a commencé en 2012, avec pour ambition de proposer une alternative au grand courtage pour des entreprises à la recherche d’un service sur-mesure et d’un accompagnement d’excellence. Ainsi, pour ses fondatrices, la valeur ajoutée du courtier réside dans sa capacité à aller au-delà des garanties en proposant aux clients des services associés.

Lorsque Flora BEDDOUK-ABERDAM et Sandrine YANA, co-dirigeantes, se sont posé la question de s’ouvrir à de nouveaux horizons, elles se sont tournées vers la clientèle des start-ups, des structures en devenir, avec des besoins bien spécifiques.

Après plusieurs mois de structuration de l’offre, GALILEO propose depuis peu un accompagnement en partenariat avec l’IE-Club (Innovation & Entreprises), qui se décrit comme « le lieu privilégié de rencontre des start-ups et PME innovantes avec les autres grands acteurs de l’écosystème de l’innovation ».

Angéline LUTZ, Directrice IARD chez GALILEO, témoigne : « GALILEO avait travaillé sur des solutions d’assurances simplifiées dans l’objectif de mettre en place un site de souscription en ligne dédié aux professionnels. Mais prendre le virage du digital n’avait à notre sens pas d’intérêt sans innovation. Nous avons donc ciblé une typologie d’entreprise et avons travaillé à mieux comprendre leurs enjeux : les start-ups ! Nous sommes allés à leur rencontre dans des salons, des colloques, tous les lieux d’échanges où elles se retrouvent. A cet égard, le partenariat avec l’IE-Club s’est révélé précieux. Il ressort de nos échanges que notre offre sera complète si elle boost la croissance de l’entreprise et si elle va au-delà de la simple garantie d’assurance.»

Aujourd’hui, GALILEO a créé un pôle GALILEO LAB entièrement dédié aux startups. L’offre se structure autour des principaux risques auxquels sont exposées ses jeunes entreprises: avec les polices d’assurance RC, RCMS, Cyber, Homme Clé / Assurance emprunteur, mais aussi Santé & Prévoyance et Multirisques bureaux, mais surtout deux services exclusivement proposés par GALILEO pour relever le défi de croissance des startups : un accompagnement juridique par un avocat spécialisé dans le droit des startups (L2M Avocats), une solution de détection des vulnérabilités des sites internet face à des attaques cyber avec GAMASEC. L’offre est également complétée d’une assistance en cas de gestion de crise cyber et réputation. Ils interviennent en France et accompagnent le développement à l’international avec le réseau de courtage GLOBEX.

« Nous avons tout imaginé avec les yeux d’entrepreneurs totalement tournés vers la croissance de leur organisation : nos solutions s’adaptent à chaque étape de leur évolution qu’ils soient seul ou à plusieurs ; à la maison, dans des espaces de co-working, ou sur un site d’exploitation ; financés par des fonds d’investissement, des business angel ou avec leurs propres deniers ; totalement en ligne ou non ; … », poursuit Angéline LUTZ. « Pour notre propre cabinet de courtage, travailler avec des clients start-upeurs apporte une bonne dose de fraîcheur. Leur manière d’avancer, leur tempo, leur approche des sujets influent aussi sur notre réponse de courtier, plus fluide, plus rapide, plus agile. C’est une relation gagnant-gagnant ».
Cet état d’esprit se retrouve aussi dans la communication : GALILEO a conçu une campagne sur les réseaux sociaux sous forme de saga, avec des épisodes aux noms accrocheurs « It’s a match », « Money doesn’t grow on trees »…, une initiative qui apporte un vrai renouveau sur la manière de parler d’assurances, de courtage et de relation-client !

Le regard du client : S’entourer du conseil spécialisé d’un courtier pour bien se développer

L’assurance constitue un sujet central même pour les structures récentes. La preuve par l’exemple avec le témoignage de la société PICNIC, une start-up créée en 2018, sensibilisée aux risques et à leur couverture.

PICNIC est une start-up cofondée par trois amis d’enfance aux compétences et aux parcours professionnels complémentaires. Partageant une passion commune pour l’architecture, Raphaël, Nicolas et Maxime identifient une problématique en matière d’architecture modulable. Après une phase de R&D, ils lancent il y a 2 ans et demi leur concept, les PICNIC.

« Nos structures sont des kiosques placés sur des châssis routiers, ce qui permet de les installer là nos clients en ont besoin », explique Raphaël BROCHARD, Co-fondateur et CEO de PICNIC. « Autonomes en énergie, connectés, ils permettent de créer des espaces éphémères à l’endroit précis où se trouve l’audience recherchée par l’entreprise, la collectivité locale ou l’association qui fait appel à nous. C’est particulièrement précieux aujourd’hui : nos PICNIC peuvent servir de kiosques solidaires pour distribuer des gels et des masques, de lieux de prévention, de food trucks nouvelle génération, de point de retrait de commandes Click & Collect… Partout où s’identifie un besoin d’animation, de communication ou de développement des ventes, nos structures modulaires peuvent répondre présentes ».

Après avoir planché sur l’éco-conception de ces roulottes modernes, PICNIC s’est lancé dans leur fabrication en proche banlieue parisienne, dans une petite usine de La Courneuve, puis dans leur commercialisation, en location ou en vente, avec pour objectif de livrer aux clients des projets clés en main. « Le succès est au rendez-vous. Nous avons dépassé la phase du POC pour entrer dans une phase de croissance de nos activités. PICNIC compte désormais une trentaine de clients. Parmi ceux-ci, on dénombre des promoteurs immobiliers, des utilisateurs de bureaux hors les murs, des retailers, des collectivités locales. Parmi les cas d’usages pour notre concept multifonctionnel, on peut citer des installations temporaires d’offices du tourisme, lors de la saison. Nous travaillons aussi sur des projets d’agences itinérantes pour les compagnies d’assurance, qui leur permettrait de couvrir en quelques jours des zones grises où l’implantation à l’année ne serait pas rentable. »

Quand votre métier consiste à mettre à disposition des bâtiments éphémères dans la rue, mieux vaut se préoccuper rapidement des questions assurantielles. « En tant que dirigeants d’entreprise, nous nous sommes fait accompagner sur ces sujets dès le démarrage. Même si la première des précautions est de faire des produits de qualité, et avec 3 ans de recul sur ce sujet, nous sommes sereins, PICNIC est sensibilisé à la gestion de ses risques. En plus d’une RC Pro, nous avons par exemple travaillé avec notre courtier GALILEO sur un pack Transport. Nos kiosques sont homologués et possèdent une immatriculation, comme tout véhicule roulant. Nous avions besoin de pouvoir disposer de cartes vertes pour des transports dans toute l’Europe et pour le temps de l’installation temporaire. Ces conditions nécessitent parfois des extensions hors processus. GALILEO nous a proposé une analyse de l’ensemble de nos risques pour optimiser nos garanties. J’apprécie leur capacité à traduire en langage courant les différentes propositions des assureurs et à les comparer. Leur méthodologie est ludique et nous permet de nous approprier les sujets, pour pouvoir aussi les expliquer à nos propres clients. Nous sommes ravis de les avoir à nos côtés, et nous espérons que cet accompagnement reste pérenne dans la durée. »

PICNIC en chiffres-clés
• 2 ans et demi d’existence
• 30 clients
• 8 collaborateurs en 2020, 16 à l’horizon 2021

Propos recueillis par Céline MESLIER