Codes courtage

Le webzine de PLANETE CSCA

Accueil > Webzine > Réglementations > Notre écosystème > Assureurs > Metlife France : la DDA Académie sur les rails

14 octobre 2019

Metlife France : la DDA Académie sur les rails

En synergie avec la banque Richelieu Gestion, les sociétés de gestion OFI-AM, le Fonds Hanséatique et Foncière Magellan dévoilent la DDA Académie. L’objectif est d’accompagner les CGP (conseillers en gestion de patrimoine) dans la prise en main de la première phase de cette réglementation et leur donner les moyens de développer leur activité. La mise sur pied de cette structure est l’occasion de mobiliser des sociétés qui font référence en matière de formations et spécialisées dans le secteur financier. Elles ont pour rôle d’accompagner les CGP dans ce chantier. Il s’agit d’Aurep, Fidroit et Factorielles. Pour davantage de richesse dans le contenu de la formation, les sessions seront complétées d’un module de communication commerciale adapté au respect des obligations de cette norme centrée sur les distributeurs.

Sachant que l’écosystème assurantiel considère la DDA comme une réglementation de plus, la DDA Académie entend en faire non une contrainte supplémentaire mais une véritable opportunité métier. Sachant que les intermédiaires en assurance (courtiers, CGP, agents généraux, etc.) ont pour devoir de respecter l’obligation de suivre une formation de 15 heures minimum et répondre au devoir de conseil, le lancement de la DDA Académie permet aux distributeurs de considérer que ce volet de la régulation résonne telle une réelle aubaine pour leur métier. De ce point de vue, la formation est l’occasion de les soutenir en les accompagnant dans le développement de leur activité tout en répondant à l’obligation de la formation.

La promesse d’intervenants de bonne facture

Pour un succès de cette structure, Metlife a prévu des intervenants de haut vol : ceux de l’Aurep, de Fidroit et de Factorielles. Sous la vigilance de l’ANCDGP, qui est garant de la qualité scientifique de la formation.

Des objectifs de formation bien définis, à commencer par le fait de comprendre, appréhender et appliquer cette directive qui est entrée en vigueur le 23 février 2019. Pour mémoire, elle prévoit que chaque intermédiaire (agents généraux, courtiers…) et certains salariés de l’assurance – qui travaillent étroitement avec les distributeurs – doivent justifier d’une formation continue de 15 heures minimum par an et par personne concernée. Déjà, l’arrêté du 26 septembre 2018 avait dressé la liste des compétences ouvertes à cette formation continue. Ce dispositif prend en compte la nature « des produits distribués, des modes de distribution et des fonctions exercées ». Elle va plus loin et statue sur le mode de la formation continue à dispenser : elle peut être réalisée en présentiel ou à distance, aussi bien en interne (par les intermédiaires d’assurance ou les entreprises d’assurance eux-mêmes) ; elle peut également être externe. Dans ce dernier cas réalisé par un organismes de formation, une entreprise d’assurance comme c’est le cas pour Metlife, un établissement de crédit ou encore une société de financement.

Répondre aux exigences de la directive et aller plus loin

Revenant sur cette innovation, Rénald Lair Directeur Commercial Exécutif de MetLife France déclare : « nous sommes très heureux d’annoncer la création de la DDA Académie chez MetLife. Grâce aux organismes de formations et partenaires de choix, ces sessions pourront répondre aux exigences de la réglementation DDA pour nos réseaux d’intermédiaires d’assurance et notamment les CGP. Pour la première fois sur le marché, les équipes de MetLife ont réussi à relever le défi de réunir les talents les plus réputés sur le segment des CGP : Aurep, Fidroit, Factorielles qui permettent aujourd’hui aux intermédiaires d’assurance de faire de la DDA une réelle opportunité « métier », précise Rénald Lair, Directeur Commercial Exécutif de MetLife France.

A l’heure où la matière assurable devient de plus en plus une commodity, les distributeurs tablent sur leur expertise technique pour faire la différence sur un terrain où arrivent sans cesse de nouveaux entrants issus de tous bord et sans connaissance aguerrie de l’assurance.

 

Emmanuel MAYEGA