Codes courtage

Le webzine de PLANETE CSCA

Accueil > Webzine > Affinitaire et Spécialités > Créneau très spécifique, l’assurance des ambassades intéresse peu de porteurs de risques

4 décembre 2019

Créneau très spécifique, l’assurance des ambassades intéresse peu de porteurs de risques

Depuis plus de 30 ans, Carps International est courtier pour des diplomates en France et partout dans le monde. Patrick Dana, fondateur et directeur de Carps International, expose les spécificités et les besoins assurantiels de cette ‘’niche’’.

CODES COURTAGE : Quelle est l’activité de Carps International ?

Patrick Dana : Carps International est une société spécialisée dans l’assurance santé des diplomates, des salariés d’ambassade et des expatriés exerçant dans la diplomatie, en France mais aussi dans plus de 106 pays et elle propose également, dans certains cas, des garanties assistance. En IARD, nous couvrons à la fois des bâtiments et des voitures d’ambassades. C’est un créneau très spécifique qui intéresse peu de porteurs de risques car la plupart ne connaît pas les milieux diplomatiques et craint d’avoir à faire face à des contrats déficitaires. Nous nous déplaçons partout dans le monde. En santé, nous travaillons avec deux porteurs de risques : Allianz et la MGEN (Mutuelle générale de l’Éducation nationale) et nous couvrons au premier euro ou au premier USD selon la zone. En Europe, à garanties identiques, les tarifs des assurances santé sont similaires sauf en Suisse, étant donné que les tarifs pratiqués par les médecins sont plus élevés que sur le reste du continent.

CODES COURTAGE : Dans quelles circonstances Carps International s’est-elle spécialisée dans l’assurance des diplomates ?
P.D. : L’aventure a débuté un jour de 1982 où neuf diplomates taïwanais en poste en France sont venus me voir car ils recherchaient une assurance santé au premier franc. J’ai consulté plusieurs compagnies d’assurance qui ont refusé de les couvrir mais AIG a accepté. Carps International a travaillé avec cette compagnie puis, après huit ans, AGF (devenu Allianz en 2009) a pris sa succession. 1991 a vu la dislocation de l’URSS et la création d’Etats indépendants (Géorgie, Kazakhstan, Tadjikistan, Lituanie, Lettonie, etc.). Les diplomates de ces nouveaux Etats avaient besoin d’être couverts et se sont tournés vers nous. Il en a été de même au début des années 90 lorsque la Yougoslavie a été divisée en six Etats indépendants et que ces nouveaux pays ont ouvert des représentations à l’étranger. Nous sommes les leaders de ce segment en France, sur lequel il y a très peu d’acteurs. En santé, nous effectuons également la gestion des contrats. Du fait de notre ‘’public’’, nous parlons un grand nombre de langues étrangères, ceci d’autant que nous négocions directement les devis avec des établissements de santé partout dans le monde lorsque nos assurés doivent être hospitalisés. L’équipe de Carps International qui comprend 16 membres englobe près de dix nationalités différentes et s’exprime dans 15 langues. Nos deux clients les plus importants sont Taiwan (82 ambassades assurées) et la Lituanie (37 ambassades couvertes). Carps International a également beaucoup d’assurés à Bruxelles, non seulement à cause de la présence de l’Union européenne dans la capitale belge, mais aussi parce que la sécurité sociale obligatoire belge ne prend plus en charge la santé des diplomates depuis début 2016 car elle a considéré que cette catégorie de résidents représentait un coût trop important. En outre, nous couvrons 27 ambassades étrangères à Bruxelles. Nous nous y rendons donc très fréquemment.

CODES COURTAGE : En IARD, quels sont les biens couverts et quelle est la sinistralité ?
P.D. : Nous sommes en charge de la couverture de voitures des ambassades et établissons un contrat « flotte automobile » à partir de cinq véhicules. Si le nombre de véhicules d’une ambassade à l’autre est très variable, ce sont souvent des voitures de luxe. Nous sommes aussi chargés de l’assurance de bâtiments d’ambassades et de locaux d’antennes de banques ou de sociétés étrangères à Paris. En IARD, nos porteurs de risques sont Allianz, Swiss Life et La Parisienne Assurances. Les ambassades sont exposées à des risques particuliers. Ainsi, en 2004 et 2012, deux attentats ont été fomentés contre l’ambassade d’Indonésie à Paris. S’il n’y avait pas eu de victimes la première fois, deux blessés légers étaient à déplorer en 2012. Au plan matériel, toutes les vitres des fenêtres de l’ambassade avaient été soufflées cette même année et il y avait eu un gros impact sur la façade. En outre, un cocktail Molotov avait été lancé contre l’ambassade du Congo-Brazzaville à Paris en juin 2016, faisant des dégâts matériels importants. Dans les trois cas, les coûts que Carps International a pris en charge étaient élevés car les bâtiments sont d’une belle architecture haussmannienne.

Propos recueillis par Geneviève Allaire