Accueil > Syndicat > Actualités > Nos communiqués > Plan de soutien aux entreprises du courtage rencontrant des difficultés économiques, une mobilisation exceptionnelle en faveur de la formation

15 avril 2021

Plan de soutien aux entreprises du courtage rencontrant des difficultés économiques, une mobilisation exceptionnelle en faveur de la formation

Dans le cadre de ses discussions avec l’OPCO ATLAS, PLANETE CSCA se réjouit de la mise à disposition de ses adhérents d’une enveloppe conventionnelle de 1,2 million d’euros, destinée à financer des formations à compter du 1er janvier 2021. Ces travaux ont été menés au niveau de la branche professionnelle et validés en Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

A la différence du FNE-Formation, toutes les formations, y compris celles au titre de l’obligation de formation continue liée à la DDA, seront éligibles à ce plan de soutien aux entreprises, l’objectif étant de maintenir l’emploi et de favoriser l’employabilité de chaque collaborateur des cabinets de courtage.

D’un point de vue pratique, ce plan de soutien intervient de manière subsidiaire, lorsque le plan de développement des compétences de l’entreprise est totalement épuisé et si les autres dispositifs ne peuvent pas s’appliquer ou ne sont pas mobilisables (exemple FNE). C’est une intervention « en dernier ressort ». Le dispositif n’est pas rétroactif, il est applicable à partir du 1er janvier 2021.

Mickaël ALVAREZ, Président de la Commission Formation de PLANETE CSCA déclare : « PLANETE CSCA est sensible à cet effort qui va permettre aux cabinets de courtage, et notamment les cabinets de proximité, de solliciter des fonds pour former leurs collaborateurs, dans un contexte où il sera indispensable de rester agile et de mobiliser de nouvelles compétences. Nous aurons à cœur de diffuser largement cette information à nos adhérents, pour qu’ils puissent en bénéficier dans les meilleurs délais ».

Laila KASH, Chargée de missions Collectif Courtage d’Assurance, Fédération Banques et Assurances CFDT, ajoute : « la CFDT salue la mise en œuvre d’un plan qui vise à soutenir financièrement les entreprises et qui doit également participer à garantir et à soutenir l’emploi des salariés de notre secteur ».

Pascal SORT, représentant de la CFE-CGC au sein de Commission Paritaire Nationale sur la Formation Professionnelle déclare : « La CFE-CGC, très attachée à la formation professionnelle des salariés des entreprises de la branche, est favorable au déploiement de ce plan négocié paritairement. Il constitue une innovation importante, bienvenue dans une contexte économique et social particulièrement incertain et difficile. La CFE-CGC sera bien entendu vigilante au strict respect des règles d’allocation des fonds. »

Pour en savoir plus