Accueil > Syndicat > Actualités > Nos actions > Nos communiqués > Avenir du système de protection sociale en France : les courtiers d’assurances publient leur analyse et leurs propositions

17 décembre 2021

Avenir du système de protection sociale en France : les courtiers d’assurances publient leur analyse et leurs propositions

Les courtiers sont des acteurs majeurs de la protection sociale, au service des entreprises et des consommateurs dans les domaines de la santé, de la prévoyance et de l’épargne-retraite. Ils s’inquiètent des premiers travaux publiés par le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie (HCAAM) pour réfléchir à l’avenir de l’articulation entre Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et Assurance Maladie Complémentaire (AMC), dont le pré-rapport comporte quatre hypothèses d’évolution.

PLANETE CSCA et sa Commission technique en Assurance de Personnes ont analysé ces travaux préparatoires en les plaçant dans un cadre plus global de réflexion. D’après leurs travaux, s’il est évident que le système de santé actuel peut encore se perfectionner, ces évolutions peuvent s’envisager sans une refonte structurelle du système de financement des soins au bénéfice d’un des acteurs, alors que la couverture globale dont bénéficient les Français est la meilleure des pays de l’OCDE.

Au-delà, notre système de santé offre aujourd’hui une couverture équitable au niveau des remboursements et adaptée aux territoires. Déséquilibrer cette réussite collective et prendre le risque de voir apparaître une médecine à deux vitesses auraient des effets induits graves et lourds à traiter. C’est d’ailleurs l’un des points négatifs que la Cour des Comptes signale dans sa publication du 14 décembre sur le projet dit de « Grande Sécu », qui pourrait, selon les Sages, conduire à « d’importantes disparités de situations entre assurés ».

Vincent HAREL, Vice-Président de PLANETE CSCA en charge des Assurances de personnes, indique que : « notre analyse démontre que les scenarii développés par le HCAAM généreraient plus de difficultés et d’inégalités à moyen terme, qu’ils n’apporteraient de solutions. Une réflexion sur le système de santé lui-même est cependant nécessaire pour saisir l’opportunité de supprimer un carcan réglementaire trop contraignant, et libérer les énergies propices à l’innovation et la concurrence. »

Yan LE MEN, Président de la Commission Assurances de personnes de PLANETE CSCA, complète : « Une refonte éventuelle du système nécessitera une mobilisation humaine et des investissements colossaux de la part de l’ensemble des intervenants du secteur de la santé. Il est urgent, plutôt que de révolutionner un secteur qui fonctionne, d’appréhender avec détermination les enjeux liés à la réduction des déserts médicaux, au vieillissement de la population et à la dépendance. Nous ne pouvons pas faire l’économie d’une grande réforme hospitalière et d’une réflexion sur l’articulation hôpital-médecine de Ville. C’est pourquoi les courtiers proposent 9 actions concrètes pour préserver l’avenir de notre système de protection sociale auquel les Français sont profondément attachés. »

Accéder au position paper de PLANETE CSCA « Avenir du système de protection sociale en France »

 

Contact presse : Céline MESLIER \ cmeslier@planetecsca.fr \ 07 68 64 42 96