Accueil > Syndicat > Actualités > Nos Actions > Nos communiqués > Acteurs majeurs de l’intermédiation de l’assurance-crédit, les courtiers appellent à une évaluation globale du crédit inter-entreprises dans le financement de l’économie

17 décembre 2020

Acteurs majeurs de l’intermédiation de l’assurance-crédit, les courtiers appellent à une évaluation globale du crédit inter-entreprises dans le financement de l’économie

Depuis la fin du premier semestre, la commission Assurance-crédit de PLANETE CSCA observe un fort durcissement du marché du crédit inter-entreprises. Cette commission, qui représente 60% du marché de l’assurance-crédit, a mis en place en début d’année 2020 un Observatoire des Garanties dans l’objectif de prendre régulièrement le pouls de ce marché. Outre la pertinence des informations collectées par ce moyen, elle préconise aujourd’hui de construire une vision plus large du sujet. La création d’une instance dédiée permettrait d’analyser les sous-jacents du marché et d’examiner les pistes pertinentes de solutions pour sortir de la crise actuelle et de préparer des plans d’actions en vue de futures situations difficiles.

Dès le mois de mars dernier, les pouvoirs publics prenaient des mesures pour le financement des entreprises pour garantir des prêts aux entreprises à hauteur de 90%, et mettre en place un système d’assurance-crédit via l’Etat. PLANETE CSCA a salué ces initiatives indispensables pour gérer la situation à court terme, qui viennent d’être prolongées de 6 mois, jusqu’à la fin du premier semestre 2021.

Néanmoins, aujourd’hui, en l’absence d’une instance pertinente pour suivre les conditions du crédit inter-entreprises, chaque acteur de ce secteur donne son point de vue en ordre dispersé, et avec des intérêts parfois divergents. Cette approche éparpillée du sujet pourrait se révéler contre-productive et dangereuse pour l’avenir de nombreuses entreprises. Seule une vision concertée, mettant au centre de la réflexion les clients, permettra de dégager une voie de sortie de crise cohérente. Personne ne sortira gagnant d’une situation où les PME feraient faillite en nombre, laissant des PGE non-remboursés et des chômeurs en masse.

Le marché de l’assurance-crédit rassemble moins de 10 compagnies d’assurance qui influent sur plus de 350 milliards d’euros, soit plus de 50 % du crédit inter-entreprises. Ces acteurs délivrent plus de 3.000 milliards d’euros de garanties. Ces garanties accordées génèrent des sinistres (Insolvabilité de droit tel que sauvegarde, redressement et liquidation judicaires) et donc des indemnités. Il est à craindre, dans le contexte actuel, que les limites financières des assureurs-crédit, très encadrées par ailleurs notamment par la norme Solvabilité 2, soient rapidement atteintes.

Patrick FOURNIER, Président de la Commission Assurance-crédit de PLANETE CSCA, déclare : « Pour prendre les bonnes décisions, il convient d’adopter la vision la plus large possible du sujet, et de réfléchir ensemble, aux dispositions envisageables. Créer un organisme qui rassemble tous les acteurs du crédit inter-entreprises permettrait de poser un diagnostic partagé pour éclairer cette prise de positions : clients, courtiers, assureurs-crédit, credit managers, factors et l’AFDCC auraient tous un rôle à jouer au sein de cet organisme. De ces discussions constructives pourront émerger des solutions concrètes. Je souhaite que nous puissions rapidement nous mettre autour de la table sans position partisane en nous concentrant sur les chiffres et sur les faits ».

Les courtiers appellent à une évaluation globale du crédit inter-entreprises dans le financement de l’économie

Contact presse : Céline MESLIER
cmeslier@planetecsca.fr \ 01 48 74 43 79